Ulcère d’estomac chez le cheval : causes, symptômes et traitements !

Les ulcères gastriques ou ulcères d’estomac équins sont des lésions de la muqueuse de l’estomac du cheval qui peuvent varier en taille, en nombre et en gravité. Pour le cas des lésions bénignes, elles peuvent être petites et superficielles, avec seulement peu de rougeur et d’épaississement de la muqueuse. Contrairement, les lésions graves peuvent se présenter sous la forme d’ulcérations importantes et multiples au niveau de la muqueuse. Les ulcères gastriques équins peuvent survenir chez les chevaux adultes de tout âge et de toute race. D’ailleurs, même les jeunes poulains peuvent souffrir d'ulcères gastriques. Dans cet article, vous pourrez découvrir les causes, les symptômes et les traitements de l’ulcère d’estomac chez le cheval.

Les principales causes de l’ulcère d’estomac chez le cheval

Normalement, la muqueuse de l'estomac est protégée contre l'acide gastrique par une couche de mucus. Cependant, si la quantité d’acide augmente ou si la couche protectrice de mucus diminue, la muqueuse sous-jacente sera endommagée. Certaines zones de l’estomac du cheval sont sujettes à l’érosion et aux ulcères gastriques, car elles manquent naturellement de glandes pour produire du mucus. Cliquez ici si vous souhaitez disposer de plus d’informations sur le sujet. 

Cela peut vous intéresser :

Une gestion, une alimentation sous-optimale et certains types de médicaments peuvent prédisposer un cheval au développement d'ulcères gastriques. Cela peut notamment s’agir des régimes riches en céréales et/ou pauvres en fourrage grossier, d’une prise alimentaire restreinte ou périodes de famine, du stress (en raison d'un exercice intensif ou d'un stress physiologique), des types de médicaments (de doses élevées d'anti-inflammatoires sur des périodes plus longues). 

Les symptômes de la maladie

Les chevaux souffrant d’ulcères gastriques peuvent ne montrer que de vagues signes d’inconfort ou un comportement anormal qui peut facilement être confondu avec d’autres affections. Certains chevaux ne présentent aucun signe bien qu’on leur diagnostique par la suite des ulcères sévères. Des ulcères gastriques doivent être suspectés si le cheval présente un ou plusieurs des signes suivants : 

Cela peut vous intéresser :

  • Refus de fonctionner comme d'habitude, y compris résistance aux aides à la conduite ;
  • Appétit difficile ;
  • Signe de coliques transitoires directement après l'alimentation, en particulier lors d'une alimentation riche en céréales ;
  • Platitude ;
  • Faible indice d’état corporel et
  • Résistance au sanglage.

Le traitement de l’ulcère d’estomac chez les chevaux

Le traitement des ulcères vise à éliminer les facteurs prédisposant et à diminuer la production d'acide. Dans la mesure du possible, les chevaux doivent pouvoir accéder librement à l’herbe ou au foin. Les facteurs environnementaux doivent également être pris en compte, qui peut inclure les relations avec d’autres chevaux ou la description de poste du cheval. Les chevaux qui doivent être hébergés doivent être disposés de manière à pouvoir voir et socialiser avec les autres chevaux tout en ayant un accès constant au fourrage. Certains chevaux semblent aimer avoir un ballon ou un autre objet dans le box pour occuper leur temps. Les médicaments destinés à diminuer la production d'acide ne sont nécessaires que chez les chevaux présentant une maladie clinique ou lorsque les facteurs prédisposant ne peuvent pas être éliminés.